Nos communautés Dans la région de la capitale nationale

Qu'il s'agisse du condo où vous vivrez vos plus grandes ambitions professionnelles, de l'unifamiliale où vous verrez grandir vos enfants ou de la Suite où vous vivrez la vie d'hôtel tous les jours, Brigil vous accompagne dans toutes les phases de votre vie, en vous offrant la gamme complète des habitations. 8000 ménages logés au cours des 30 dernières années , des deux côtés de la rivière des Outaouais, du centre-ville à la banlieue.

S’intégrer tout en préservant
l’environnement

Notre implication environnementale

Brigil prône l’intégration et la protection de la faune et ce, par des actions concrètes à l’intérieure des communautés que nous bâtissons. Nous sommes fier de bâtir une qualité de vie tout en respectant ce que la nature nous offre.

Habitations Leed
Intégration de la faune
Protection des cours d’eau
Amménagement milieux verts

Nos actions concrètes

Plateau des Symmes

  • Intégration et cession du marais
  • Création d’un parc en milieu naturel (île)
  • Protection du marais par la mise en place d’une clôture
  • Protection supplémentaire d’un boisé en bordure du marais
  • Aménagement naturel du bassin de rétention
  • Protection de la faune

Plateau du Parc

  • Aménagement d’un corridor vert en milieu urbain afin de relier le parc de la Gatineau au ruisseau sur Pink
  • Intégration d’un milieu humide et du parc dans ce corridor vert
  • Protection du corridor vert par la mise en place d’une clôture
  • Aménagement naturel du bassin de rétention
  • Protection de la faune
  • Intégration et protection de 2 ruisseaux dans le secteur nord

Château Golf

  • Modification importante à l’ingénierie afin de réduire au minimum la coupe d’arbres
  • Mise en place d’un diffuseur afin de permettre une filtration naturelle des eaux de ruissellement

Tour Lucerne

  • Intégration d’un milieu humide et d’une espèce floristique, fougère-à-l’autruche.

Ruisseau Desjardins

  • Mise en valeur des berges du ruisseau par la plantation d’arbres et d’arbustes qui favorisent l’intégration d’espèces animales vulnérables

Domaine Lorrain

  • Création d’un milieu humide avec bonification faunique (marais spécialement conçu pour la rainette faux-grillon)
  • Stabilisation et renaturalisation des berges du ruisseau par des techniques de végétalisation

Condos du Plateau

  • Mise en place d’une clôture temporaire afin de protéger un cours d’eau

Ambassade Champlain

  • Préservation d’un cours d’eau, ruisseau étant l’habitat d’une variété de poisson, le cyprin.

Éléments de politique d’intégration des projets
résidentiels au milieu physique existant

Notre implication
environnementale

Brigil a protégé une vingtaine d’acres, soit près du tiers du projet Symmes, pour conserver dans leur état naturel un grand marais, deux cours d’eau et une île où la municipalité pourra aménager un parc de quatre acres. Brigil clôture les espaces verts pour empêcher un empiétement humain, en plus de cadastrer les bandes riveraines et d’en remettre la propriété à la Ville de Gatineau. Brigil a modifié ses conduits pluviaux pour assurer la survie d’un ruisseau dans le projet Symmes.

Dans le projet Plateau du Parc, Brigil protège les bandes riveraines pour assurer une connexion ininterrompue avec le parc de la Gatineau, permettant aux chevreuils et autres animaux de circuler à l’intérieur des projets domiciliaires, le long des cours d’eau.

Brigil a aménagé une zone humide à l’intérieur du projet le Domaine Lorrain pour élargir l’habitat des rainettes faux-grillon, une espèce de grenouille protégée présente dans un marais voisin.

Brigil dépasse largement les normes municipales exigeant de planter sur chaque terrain un arbre d’au moins 50 cm. Pour les maisons à deux étages, Brigil plante un arbre en façade et deux à l’arrière. Pour les maisons de coin, le constructeur en ajoute trois sur le côté. Pour les maisons jumelées ou en rangée, un arbre à l’avant et un second à l’arrière sont prévus pour chaque unité, sans oublier les arbres additionnels pour les unités de coin.

Dans le projet Walters (entre le chemin d’Aylmer et le chemin McConnell), ces arbres devront nécessairement être des chênes et les autoconstructeurs devront respecter les normes Brigil. Brigil fait un don majeur de 50 000 $ à la Fondation de la forêt Boucher.

Donations majeures

Vente d'inventaires Cliquez ici

Retour vers le haut du site